Végétariennes
Végétariennes 
Omnivores 
Compléments 
L'eau 
Erreurs  
Regles 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AccueilMorphologieAcquisitionAménagementHibernationAlimentationReproductionSoins & maladiesEspecesMediathequeLivre d'orAdresses utiles

 

L'alimentation des tortues végétariennes doit être composée exclusivement d'aliments d'origine végétale, choisis parmi les plus riches en fibres, en vitamines et en calcium, avec peu de graisse et peu de protéines. Le meilleur système pour les alimenter consiste à les laisser libres pour qu'elles se nourrissent d'herbes des champs, mais cela n'est bien entendu possible que si l'on dispose d'un terrain suffisamment vaste. Dans le cas contraire, il faudra compléter cette alimentation ou les nourrir complètement.

Dans ce cas, la nourriture doit être composée au moins à 90 % d'herbes des champs et de végétaux à feuilles tels que les pissenlits, les brassicacées ou crucifères (chou, choux de Bruxelles, chou-fleur), le trèfle, le colza, la salade romaine, la laitue, la chicorée, le persil, les fanes de carotte et les cardes. On peut également leur donner des fleurs (rosés, géraniums, capucines ou hibiscus). Les fruits et les légumes (melon, tomates, mangues, ananas, choux-fleurs, pommes, poires, poivrons rouges et verts, courgettes, pastèque, etc.) peuvent représenter au maximum 10 % deleur alimentation.

Les légumes doivent être les plus variés possible et, chaque jour, il faudra utiliser différents types de végétaux. On préférera pour leur teneur élevée en calcium les pissenlits, le trèfle, les figues, les fruits et les feuilles du figuier de Barbarie.

Tous les ingrédients doivent être réduits en morceaux proportionnés à la dimension de la bouche de la tortue, mélangés avec soin et saupoudrés d'un complément minéral et vita-minique de qualité contenant une quantité appropriée de calcium et de vitamine D3.

De nombreuses études prouvent que cette alimentation assure un apport convenable en protéines, en fibres, et en oligo-éléments et que cela vaut également pour les nouveau-nés et les femelles en phase de reproduction ainsi que pour les espèces de grande taille et à croissance rapide, telles que les Geochelone pardalis et les Geochelone. sulcata.

En revanche, certaines tortues, comme les Geochelone carbonaria ont besoin d'une proportion plus importante de fruits.

Les jeunes tortues terrestres, si elles sont alimentées d'une manière excessive, d'un point de vue quantitatif ou qualitatif, peuvent avoir un rythme de croissance exceptionnel et, en un an, elles peuvent devenir de trois à cinq fois plus grandes que les tortues ayant eu un développement naturel. Malheureusement, une croissance aussi rapide n'est pas bénéfique pour les animaux car elle provoque de graves problèmes métaboliques et menace leur survie à long terme.

L'un des problèmes les plus évidents provoqué par une alimentation incorrecte est la déformation de la carapace, et, en particulier, des écailles, qui peuvent prendre une forme pyramidale. Ce phénomène peut être provoqué par un excès de protéines alimentaires, par une alimentation excessive ou par un déséquilibre du rapport entre le calcium, le phosphore et la vitamine D. On évitera absolument toutes les protéines animales (viande, aliment pour chiens ou chats, etc.), les haricots, les petits pois, les avocats, les bananes, le pain, les pâtes et les laitages et fromages.