La naissance

 

L'accouplement 
Gestation&ponte 
L'oeuf 
L'incubation 
La naissance 
Les soins  

 

 

AccueilMorphologieAcquisitionAménagementHibernationAlimentationReproductionSoins & maladiesEspecesMediathequeLivre d'orAdresses utiles

 

Au fur et à mesure que l'embryon se développe, la porosité de la coquille augmente à cause de l'absorption du calcium par l'embryon et sa structure s'affaiblit. La production d'anhydride carbonique (CO2) augmente également.

À un certain moment, le niveau de CO2 est tel qu'il n'est plus diffusé à travers la coquille : l'embryon commence alors à bouger, amenant sa tête dans la bulle d'air présente à l'intérieur de l'œuf et il commence à respirer.

Lorsque cette réserve d'air est épuisée, l'embryon recommence à bouger et casse la coquille en utilisant ce que l'on appelle la « dent de l'œuf », une structure rigide localisée à la pointe de la mâchoire qui disparaît après la naissance.

Après avoir ouvert l'œuf et créé un trou pour respirer, le petit reste à l'intérieur pendant plusieurs heures voire un ou deux jours, le temps d'absorber complètement le jaune. La naissance suit les mêmes modalités, que ce soit dans la nature ou dans un milieu artificiel (incubateur).