L'incubation
L'accouplement 
Gestation&ponte 
L'oeuf 
L'incubation 
La naissance 
Les soins  

 

 

AccueilMorphologieAcquisitionAménagementHibernationAlimentationReproductionSoins & maladiesEspecesMediathequeLivre d'orAdresses utiles

 

La durée de l'incubation varie en fonction de la température ambiante. Le développement de l'embryon n'est possible que dans une certaine plage de températures, variable selon les espèces. Cette température est généralement comprise entre 28 à 32°C. Plus la température est élevé et plus le développement de l'embryon est rapide et moins de temps il faudra pour que le petit naisse. Toutefois, le laps de temps entre l'éclosion du premier et du dernier œuf d'une même ponte, peut varier et aller d'une ou deux semaines. Tous les petits ne naissent pas en même temps et des semaines peuvent s'écouler entre la première éclosion à la dernière. Voici pourquoi il ne faut pas éliminer ou ouvrir des œufs qui tardent à éclore. En dessous d'une certaine température minimale, les œufs ne se développent pas alors que si la température est trop élevée on pourra constater la naissance de fœtus mal formés ou la mort de l'embryon.

L'incubation artificielle :

Si les œufs pondus n'appartiennent pas à une espèce originaire de la zone climatique dans laquelle la tortue vit, il sera nécessaire des les incuber artificiellement en les retirant du nid le plus tôt possible.

Les œufs peuvent être disposés dans un petit conteneur en plastique, par exemple une boîte alimentaire remplie pour moitié d'un substrat approprié (de la vermiculite ou gravier fin) qui sera placé lui-même dans un incubateur. Il n'est pas nécessaire d'enterrer complètement les œufs mais il suffit de les recouvrir à moitié.  

Étant donné qu'il est normal que les petits, après avoir pratiqué un trou dans la coquille restent dans l'œuf pendant plusieurs heures, il peut s'avérer très nocif d'essayer de favoriser leur sortie car ce faisant, vous pourriez provoquer une déchirure du sac vitellin et donc leur mort. Il faut en outre éviter de casser les œufs qui tardent apparemment à éclore car, comme nous l'avons dit, les délais d'éclosion peuvent être très variables.

Œuf en incubateur, dans un substrat de vermiculite :

L'incubateur :

Les incubateurs pour reptiles sont, de loin, préférables à ceux prévus pour les oiseaux qui présentent l'inconvénient de créer un courant d'air excessif, risquant de provoquer la déshydratation des œufs. Il est de toute façon possible de fabriquer soi-même, à peu de frais, un incubateur artisanal efficace. Il suffit de se procurer un conteneur isolant muni d'un couvercle et de disposer sur le fond un petit tapis ou un câble chauffant (40 ou 60 watts) au-dessus duquel, sans contact direct, vous placerez une grille qui accueillera les conteneurs à œufs.

Pour garantir un niveau d'humidité suffisant, placez à l'intérieur un petit bac rempli d'eau et maintenez la vermiculite légèrement humide (l'utilisation d'un hygromètre permet de contrôler le degré d'humidité qui, dans la plupart des cas, doit se situer aux environs de 70 %). Pour assurer une bonne température d'incubation, élément fondamental pour le développement de l'embryon, utilisez un thermostat électronique d'excellente qualité. La sonde du thermomètre de contrôle doit être placée à proximité des œufs dans leur conteneur.

Pour les œufs des espèces semi-terrestres, il est nécessaire d'obtenir des niveaux d'humidité très élevés (90 % ou plus) : il est par conséquent essentiel que l'incubateur soit constitué d'un matériau résistant à l'humidité. On peut utiliser pour ce faire un bac en verre pour aquarium ou pour terra-rium.

Dans ce cas, placez au-dessus de la grille un conteneur en plastique muni d'un couvercle et rempli d'un substrat humide (par exemple de la vermieulite mélangée à un volume égal d'eau) où vous disposerez les petits bacs contenant les œufs. Le couvercle du conteneur doit rester fermé de manière à assurer un degré d'humidité élevé et il faut ajouter périodiquement de l'eau. Pour aérer, ouvrez le couvercle une fois par jour pendant quelques instants.