A l'extérieur
La préparation 
Les conditions 
A l'extérieur 
A l'intérieur 
Le réveil 
Pour éviter 
AccueilMorphologieAcquisitionAménagementHibernationAlimentationReproductionSoins & maladiesEspecesMediathequeLivre d'orAdresses utiles

 

Lorsqu'elles sont élevées en plein air, les tortues réduisent progressivement de s'alimenter jusqu'en automne, jusqu'à cesser complètement de s'alimenter quelques semaines avant d'entrer en hivernation. A cette période, l'appareil digestif est complètement vide.

Lorsque les conditions climatiques atteignent un point critique, les tortues commencent à creuser le sol et s'enterrent.

Il est évident qu'il est beaucoup plus difficile de surveiller une tortue qui s'enterre en plein air. Mieux vaut laisser les tortues entrer spontanément en léthargie dans un refuge approprié construit en plein air avec un matériau résistant, grâce à la présence d'un toit ouvrant, il sera plus facile d'inspecter les animaux, mais les entrées et les dispositifs d'aération devront être bien fermés et protégés par de robustes grillages métalliques pour empêcher l'accès des rongeurs.

On peut craindre également que l'endroit où se trouve la tortue ne soit inondé en cas de précipitations très importantes.

L'intérieur du refuge devra être rembourré de terreau et d'une épaisse couche de feuilles sèches où les animaux s'enterreront, se protégeant ainsi du gel. Si, pendant l'hibernation, à la suite d'une journée particulièrement douce, la tortue se réveille et sort, il ne faut absolument pas l'alimenter. Avec le retour du froid, en effet, la nourriture pourrait ne pas être digérée et cela pourrait occasionner de graves problèmes à l'animal. En revanche, il peut être très utile de lui donner un bain pour lui permettre de boire.

Voici un exemple d'abri parfait pour l'hibernation des tortues en plein air :