L'accouplement

 

L'accouplement 
Gestation&ponte 
L'oeuf 
L'incubation 
La naissance 
Les soins  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AccueilMorphologieAcquisitionAménagementHibernationAlimentationReproductionSoins & maladiesEspecesMediathequeLivre d'orAdresses utiles

 

Pour la plupart des espèces, la reproduction se déroule au printemps et en été. L'activité reproductrice peut avoir lieu soit une fois ou bien plusieurs fois dans l'année.

L'accouplement est précédé par un rite nuptial, au cours duquel le mâle peut s'avérer assez agressif à l'égard de la femelle, allant parfois jusqu'à lui occasionner de graves lésions (en outre, les mâles se battent souvent entre eux et s'éperonnent avec leur carapace, essayant de se renverser sur le dos).

La maturité sexuelle est en fonction de la taille de la tortue, et non pas en fonction de l'âge, car certaine tortue atteignent leur maturité sexuelle très jeune. Dans la nature les tortues atteignent en moyenne leur maturité sexuelle entre cinq et sept ans, selon l'espèce.Si au contraire, la tortue vit en captivité, leur maturité sexuelle dera plus précoce (ex : deux ans).

Lors d'un rite nuptial caractéristique, le mâle poursuit la femelle et l'éperonne avec sa carapace, il lui mord la tête et les membres et, enfin, après l'avoir immobilisée contre un obstacle, il la féconde. En général, pendant l'accouplement le mâle est sur la femelle : il introduit son pénis dans le cloaque de la femelle et y dépose le sperme. Et généralement pousse un cris très particulier, vous pouvez l'entendre en cliquant sur ce cadre : 

Comment stimuler l'activité reproductive de tortues en captivité ?

En captivité, il faut recréer une sorte de « variation » saisonnière. Les espèces originaires de régions tempérées ont besoin d'une période d'hivernation suivie par une augmentation de la photopériode et de la température. Parfois, dans le cas de sujets élevés ensemble, il peut être utile de séparer les mâles des femelles pendant quelques jours ou quelques semaines, puis de les remettre ensemble.

L'idéal est de choisir des sujets provenant du même emplacement géographique ou bien d'accoupler des tortues se ressemblant le plus possible (aspect carapace, couleur, etc). Il faut éviter d'essayer de faire reproduire une femelle qui ne s'est pas accouplée pendant de nombreuses années, car il se peut que la femelle ait du mal à pondre ses oeufs.

Pour la reproduction, il est préférable de sélectionner des tortues qui soient non seulement de la même espèce mais de la même sous-espèce. Et cela pour éviter de donner des tortues hybrides.